qvt : les clés du bien être au travail !

La semaine de la Qualité de Vie au Travail touche à sa fin, une occasion rêvée pour faire un arrêt sur image sur le concept de QVT. Plus étendu qu’une simple recherche de plaisir, la QVT allie environnement, fonctionnalité, épanouissement, cohésion, engagement, sécurité, santé, etc. Une complexe symbiose du bien-être des salariés et de leur performance !

Petite histoire de la QVT.

C’est à la fin des années 60, au sein du géant General Motors que la première forme de démarche QVT est apparue. A l’époque il s’agissait tout bonnement d’un programme pour évaluer le niveau de satisfaction des employés afin d’augmenter leur productivité. Il faudra cependant attendre environ 40 ans pour que la QVT telle qu’on la connaît aujourd’hui fasse son apparition dans l’actualité en France. C’est donc en 2007 que l’ANACT a défini six facteurs clés de la QVT :

  • Les relations sociales et de travail
  • Le contenu du travail
  • L’environnement physique de travail
  • L’organisation du travail
  • La réalisation et le développement professionnel
  • La conciliation entre vie professionnelle et vie privée.

C’est finalement en 2013 que l’ANI (Accord National Interprofessionnel) propose la définition suivante : « La qualité de vie au travail serait : un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué ». A ce stade nous comprenons que la QVT est vue comme un principe systémique et transversal, reposant sur des éléments objectifs et qui articule optimisation des intérêts général et particuliers, et performance économique des entreprises.

Quelques chiffres marquants.

  • En Europe le stress est le 1er facteur de risque professionnel.
  • 5% des maladies cardio-vasculaires sont imputables au stress au travail.
  • 70% des salariés déclarent que leur travail est nerveusement fatigant.
  • 54% des collaborateurs déclarent se sentir épuisés par leur travail.
  • 56% des salariés estiment que leur entreprise s’occupe de leur bien-être.
  • 65% des salariés considèrent que leur entreprise les aide à développer leurs compétences.
  • 91% des français pensent que la qualité de vie au travail a un impact fort sur la performance

Un enjeu majeur pour les entreprises.

Il est désormais impossible de dissocier la dimension économique de la dimension sociale. Nous assistons depuis plusieurs décennies à un renouveau en termes de management, d’aménagement ou encore d’installation de rituels plaçant le bien-être des collaborateurs et la qualité de vie au travail au cœur des démarches entreprise.

La jeune génération porte également cette conduite du changement en inversant la donne : l’investissement dans une dynamique tournée vers le bien-être ainsi que le partage des valeurs des portées par l’entreprise sont ainsi devenus des critères majeurs de sélection de l’employeur.

La démarche QVT, pourquoi c’est important…

En 2020 la QVT a pris une place centrale dans le monde du travail. Force est de constater que le succès d’une entreprise est intimement lié au bien-être de ses employés : valorisation, protection, implication et écoute, tant de facteurs favorables à l’épanouissement des salariés.

89 % des collaborateurs sont motivés au travail quand l’employeur prend en considération le bien-être physique et mental de l’espace bureau.

De nombreuses études montrent qu’un salarié heureux est un salarié performant et beaucoup d’entreprises emboîtent le pas à cette grande mouvance en s’appuyant sur le bien-être de leurs salariés comme point centrale de leur méthode de management et de développement économique.

  • Pour les employés :

“Une économie au service de l’Homme et qui met l’Homme au cœur de son fonctionnement est une économie qui a l’avenir devant elle.” – Yann Trichard

Favoriser leur bien-être c’est agir sur leur santé et réduire notamment leur stress !

Les activités physique et temps de pause leur permettant de déconnecter pour laisser le corps et le cerveau se régénérer, la nutrition saine pour faire le plein d’énergie ou encore l’aménagement de l’environnement de travail (fonctionnels, agréables, végétalisés et sans pollution sonore) pour offrir un cadre propice à la concentration comme aux échanges sont des premières pistes faciles à mettre en place pour offrir à vos salariés les conditions idéales et être davantage en confiance, de faire ce qu’ils aiment et d’être moins stressés, moins fatigués et plus motivés et performants !

Ils se sentiront surtout davantage entourés, encouragés et écoutés. Une des clés de leur engagement : la confiance !

  • Pour les employeurs :

« Une meilleure motivation des effectifs pourrait augmenter la productivité de notre main d’oeuvre de 25%. » Francis Mer 

Pour l’entreprise, les avantages sont nombreux.

A l’instant cité, l’engagement des collaborateurs est l’une des clés de la performance et de la rentabilité !

Des pratiques régulières de temps de pause, méditation ou d’échanges autour de lieux informels permet également de booster votre productivité mais également la créativité et l’agilité de vos équipes pour résoudre des situations complexes.

L’énorme avantage de prendre soin de vos salariés est également financier. L’absentéisme (notamment lié au stress) représente la majorité des coûts du mal être au travail : environ 18k€ par an et par employé en moyenne. Une dépense dont de nombreuses entreprises se passeraient volontier !

La réduction du turn-over est également un levier financier non négligeable dans la gestion d’une activité ! Vos salariés ainsi chouchoutés auront très nettement moins tendance à trouver l’herbe plus verte ailleurs ce vous permettra d’installer une pérennité de vos compétences et donc une stabilité de votre croissance !

Enfin, l’attractivité et votre marque employeur ne s’en verront que renforcées permettant ainsi d’engager, de fidéliser vos salariés et d’attirer de nouveaux talents !

Précisons bien entendu que cette approche est valable quel que soit le secteur et est la taille de l’entreprise qui la met en place ! Cette approche est d’autant nécessaire que le monde du travail change et qu’une révolution numérique est plus qu’en marche. En observant, il est facile de voir que les méthodes de management dite traditionnelles perdent en crédibilité et que les salariés souhaitent simplement bâtir leur propre projet et disposer d’une considération individuelle de la part de leur employeur.

Mais comment l’installer ?

Pour simplifier, nous pouvons décomposer la démarche QVT en quatre étapes qui sont autant d’occasions de s’approprier et de personnaliser les composants de la qualité de vie au travail pour qu’ils répondent à l’activité spécifique de l’entreprise, à ses valeurs et à sa démarche sincère :

  • Le cadrage : A ce stade il est déjà important d’organiser la démarche en écoutant les préoccupations de chacun et en partageant. Tout simplement qu’entend-t-on par « Qualité de vie au travail » ? Ceci est une des premières bases de la QVT.
  • L’état des lieux : Qu’est ce qui fonctionne et qu’est ce qui pose problème dans la façon de travailler ? Quelles sont les pistes d’améliorations ? Pour les identifier il est nécessaire de donner la possibilité aux salariés de parler de leur ressenti vis à vis de leur quotidien au travail et de faire de faire part de leur proposition en vue de cette démarche.
  • L’expérimentation : C’est ici qu’on expérimente donc une nouvelle organisation en fonction des éléments rassemblés au préalable. Tester, évaluer, ajuster c’est aussi une caractéristique de la qualité de vie au travail.
  • La diffusion : La première expérimentation est terminée ? Alors passons à une nouvelle… C’est comme ça qu’on diffuse la démarche dans toute l’entreprise.

Partager les préoccupations sociales, techniques, économiques, parler du travail pour l’améliorer, expérimenter les différents projets voilà un premier pas pour développer la démarche QVT.

Il est également important de s’appuyer sur des indicateurs existants. C’est à dire les indicateurs santé (% d’absentéisme, accidents, arrêt maladie, inaptitude, politique de prévention), les indicateurs de perception (valorisation des talents, reconnaissance, fierté, management bienveillant, projection dans l’entreprise dans le temps) et les indicateurs de fonctionnement (organisation de l’entreprise, hiérarchie ; périmètre de travail).

Par quels moyens ?

Un point essentiel dans une démarche QVT est la reconnaissance professionnelle pourtant souvent négligée… Mais d’autres idées parfois plus singulières menées en concertation avec les salariés peuvent être mises en place comme mettre à disposition des aménagements permettant une relaxation, une adaptabilité et une modularité du lieu de travail, la présence de végétaux etc.

Il existe en réalité trois angles d’approche différents pour s’engager dans une démarche QVT :

  1. Les conditions de travail, c’est à dire la qualité de l’environnement professionnel physique, technique et organisationnel. 
  2. La capacité à s’exprimer et d’agir. C’est ici que nous nous intéressons à la qualité des interactions entre les collaborateurs. 
  3. Le contenu du travail. Nous abordons ici l’autonomie, la valeur du travail, est-ce que travail est dit « apprenant » ?

Bien sur la qualité de vie au travail se travaille au quotidien et se doit d’être entretenu.

De nombreux acteurs et solutions d’audit, diagnostic et accompagnements existent sur le marché français et international vous permettant de vous faire accompagner pour trouver les solutions qui vous correspondent tout autant qu’à vos salariés. Vous mettant ainsi sur les rails pour avancer sereinement dans une entreprise prospère où il fait bon vivre !

Elio : https://elio.team

Une expérience bâtie sur le terrain par et pour le collaborateur.
Accompagnent les RH, dirigeants et managers pour booster l’expérience sur chaque étape du parcours collaborateur pour attirer, fidéliser et engager.

Moha : https://moha.pro

Pur produit de la startup-nation à la française : bien-être & innovation.

Vous proposent de co-construire et développer votre propre culture du bien-être et de la santé. De l’analyse à l’action, des prestations sont 100% personnalisées et s’adaptent à vos besoins, envies et budgets !

Great Place to Work : https://www.greatplacetowork.fr

Géant mondial de la QVT.

Vous souhaitez échanger sur ces sujets, être accompagnés pour la mise en place de changements dans vos espaces de travail, recherchez des partenaires pour un projet d’aménagement pour vos clients ?

 

Contactez-nous :

https://beezz.fr/contact/

 

Nous serons ravis d’avancer conjointement pour transformer ensemble vos espaces de travail et co-construire vos bureaux de demain !

 

A très bientôt,

L’équipe de Beezz.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez 1 autre abonné

Recommended Posts